Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Je commence souvent une toile avec fulgurance, sans réfléchir avec pour seule préoccupation mon modèle, son rythme et son mouvement.

Lorsque je suis dans un chaos total, là je cherche à mettre de l’ ordre et commence à réfléchir.

Alors, la toile pourra prendre une tournure inattendue mais tout ce qui aura été jeté laissera une trace.

Parfois, je vais suivre la voie que me donne le modèle et lui rester fidèle.

D’ autres fois, je vais suivre ma propre piste et arriver aux frontières de l’ abstrait et du figuratif. Dans ce cas, chacun verra son histoire, son apparition, son émotion.
Ce qui m’intéresse dans une œuvre d’art c’est sa dimension émotive. Je cherche à transmettre dans mon travail ma sensibilité, ma vision du monde et si quelqu’un est touché par mon univers j’aurai atteint mon but.

Je suis particulièrement sensible à la matière : j’aime gratter, coller, faire couler, empâter… Je vais aussi exploiter le hasard : c’est cette matière qui la plupart du temps va influencer mon travail et son sujet. Je suis une « opportuniste ».

L’être humain est au cœur de mon travail : il est fragile et éphémère ! Le corps et son mouvement, son expression et sa force, sa beauté, sa douleur : ce sont des thèmes intarissables.

« Un poète doit laisser des traces de son passage, non des preuves. Seules les traces font rêver… » R. Char